Motiver les lecteurs

Étude de marché du projet d’édition en ligne de la Fondation littéraire Fleur de Lys

Table des matières

  • La loi marketing de la convergence appliquée au ciblage
  • Un premier outil marketing : un résumé complet et exhaustif
  • ou pourquoi notre stratégie ne vise pas une économie de mots
  • Un deuxième outil marketing : un communiqué de presse
  • Un troisième outil marketing : le lancement en librairie, sur Internet, en région
  • Un quatrième outil marketing : le référencement et le partenariat Internet
  • Un cinquième outil marketing : un forum privé pour les auteurs,
  • Une section « Aide aux auteurs » et une section « Services d’écriture ».
  • Un sixième outil marketing : une section réservée aux suggestions d’écriture
  • Un septième outil marketing : une section réservée au palmarès des œuvres
  • Un huitième outil marketing : formation et animation d’une communauté de lecteurs propre à chaque auteur
  • Un neuvième outil marketing : le club des grands lecteurs
  • Un dixième outil marketing : la page d’accueil de notre site Internet
  • Politique de modération
  • Politique de correspondance volontaire
  • Le marketing du Libraire Éditeur
  • L’avantage pour l’auteur de conserver son droit d’auteur
  • Outils de mise en marché de nos auteurs auprès des éditeurs traditionnels
  • Une section réservée aux livres papier publiés en autoédition et à compte d’auteur
  • Une section réservée aux livres du domaine public ou libres de droit d’auteur
  • Une section pour la vente de livres usagers via notre site Internet
  • L’offre la plus exhaustive avec un service courtois et intelligent
  • La librairie-café
  • La consultation des livres par les lecteurs potentiels
  • La libre consultation de la version numérique de nos ouvrages en bibliothèque
  • Et que dire de l’utilisation de nos livres par les institutions scolaires
  • Le Libraire Éditeur : un concept élaboré par un auteur et lecteur pour les auteurs et les lecteurs

La loi marketing de la convergence appliquée au ciblage

Il faut d’abord considérer que tout produit doit cibler une classe ou un groupe de consommateurs particuliers. Autrement dit, votre manuscrit doit avoir pour cible un groupe précis de lecteurs. Dans le cas d’un ouvrage spécialisé, la cible saute aux yeux : les spécialistes concernés et les amateurs intéressés par le domaine traité. Dans tous les autres cas, la cible est moins évidente. L’erreur la plus courante consiste à cibler « tout le monde ». Certes, on peut comprendre le souhait d’être lu par tout le monde mais « tout le monde », en marketing, « ce n’est personne » car cette cible est trop large. Même dans le cas d’un style littéraire donné, une cible constituée des amateurs dudit style (Ex.: tous les amateurs de romans, tous les amateurs d’essais, tous les amateurs de poésie) est encore trop large. Même un livre à succès (“best-seller”) ne peut aussi prétendre cibler « tous » les amateurs de son style littéraire et, encore moins, tous les amateurs de lecture. Un livre doit son succès de librairie à un groupe donné d’amateurs du style littéraire et/ou du sujet.

Seule la convergence dicte la règle d’or d’un ciblage efficace : “Voici le principe de convergence : c’est en rétrécissant la cible que l’on s’insinue dans les esprits. Lorsqu’elle se réduit à un seul mot ou à un seul concept, tels les rayons lumineux convergent en un point à travers la loupe, toute l’énergie du message se trouve concentrée en ce point – et il passe ! C’est le sacrifice suprême en marketing.” (Al Ries et Jack Trout, Les 22 lois du marketing – Si vous les transgressez, c’est à vos risques et périls, Dunod, Paris, 1994, p. 44).

Ce mot ou ce concept représentera l’avantage recherché par certains lecteurs : “Les mots les plus simples sont les plus convaincants. Ils doivent exprimer l’avantage que le client trouvera en achetant le produit. Quelle que soit la complexité de ce que vous vendez ou celle des besoins du marché, vous avez toujours intérêt à concentrer l’énergie de votre message sur un seul mot, sur un seul avantage.” (Al Ries et Jack Trout, Les 22 lois du marketing – Si vous les transgressez, c’est à vos risques et périls, Dunod, Paris, 1994, p. 45). Autrement dit, la cible d’un livre se constitue des lecteurs partageant la recherche de l’avantage particulier offert par ce livre.

On peut définir cet avantage par le besoin qu’il comble. À titre d’exemple, le besoin ciblé par la marque d’automobiles Volvo est la sécurité et celui comblé par la marque de dentifrice Crest est la lutte contre la carie. Dans le domaine de l’édition, les livres de poche ont l’avantage d’être moins dispendieux et moins encombrants et ils comblent ainsi un besoin d’économie, de mobilité et d’espace. Les encyclopédies ont l’avantage de réunir des connaissances diverses en plusieurs volumes et ils comblent ainsi un besoin de recherche et de consultation.

La loi de la convergence ne découle pas d’une stratégie diabolique de manipulation indue de la consommation. Elle provient plutôt d’une simple déduction logique à la suite de l’analyse du succès commercial des produits et des marques à succès. En fait, nous tenons à préciser aux auteurs rébarbatifs au marketing que même les livres dénonçant la surconsommation, le capitalisme, la mondialisation,…, doivent recourir au marketing pour atteindre leur but.

Si nos maisons d’enseignement classent le marketing parmi les disciplines commerciales, la réalité du marketing relève davantage de la physique, plus spécifiquement, du phénomène de perception auquel sont soumis tous les êtres humains de toutes les sociétés, non pas uniquement en regard aux biens de consommation mais de tout objet et de tout environnement. Pour définir adéquatement le marketing, il faudrait parler, non pas de « mise en marché », mais de « mise en perception », dans le sens où il s’agit d’offrir un objet à la perception d’un groupe ou d’une classe d’êtres humains. Actuellement, le taux d’échec du marketing est de 80% à 90%, une contre-performance attribuable, selon nous, à une approche trop commerciale de la discipline. Le libraire éditeur prône plutôt une approche scientifique du marketing dans le respect des attentes des lecteurs.

Heureusement, la plupart des auteurs déterminent les lecteurs ciblés par leurs ouvrages avant même d’écrire une seule ligne, question d’en respecter les caractéristiques (culture, éducation, préférences, …). Cependant, la tentation d’écrire pour « tout le monde » revient souvent à la charge. Le cas échéant, le libraire éditeur s’engage à aider gratuitement chaque auteur à cerner avec précision la cible de son ouvrage, de préférence au commencement de son projet d’écriture mais aussi lors du dépôt de son manuscrit.

La question du ciblage répondue, le libraire éditeur mettra en branle un programme marketing dans le plus grand respect de la loi de la convergence.

Un premier outil marketing : un résumé complet et exhaustif ou pourquoi notre stratégie ne vise pas une économie de mots

D’abord, nous produirons avec vous un résumé exhaustif de votre ouvrage en prévision de l’ajout au catalogue, de l’annonce sur le site Internet et de l’émission d’un communiqué de presse. Habituellement et par définition, qui dit « résumé », dit « en peu de mots ». Notre stratégie ne vise pas cette économie de mots. Nous avons toutes les raisons de croire qu’un résumé complet et objectif de tous les aspects d’un ouvrage constitue un meilleur outil de marketing parce qu’il témoigne de la générosité et de la transparence de l’auteur, de son éditeur et de son libraire. On ne peut pas aussi inspirer en peu de mots la reconnaissance de la crédibilité de l’auteur. L’objectivité d’un résumé s’oppose au choix subjectif de quelques bribes croustillantes qui agacent le lecteur plutôt que de le combler. C’est pourquoi nous nous engageons à réserver au résumé de chaque ouvrage jusqu’à trois pages de texte dans notre programme marketing.

Nous avons expérimenté avec succès cette stratégie auprès d’une clientèle cible dont on nous disait qu’elle avait fort peu de temps pour lire de longs textes : les gens d’affaires. Il faut être bref et concis pour rejoindre cette clientèle, dit-on. Or, nous avons préféré un document de format lettre de douze pages de texte bien tassé sans aucune illustration, imprimé uniquement en noir et blanc en plus d’accompagner le document d’une lettre de deux à trois pages. Sur les dix premiers envois, nous avons réussi à décrocher huit rendez-vous, simplement en nous informant par téléphone de la lecture de notre document auprès de chaque destinataire. Chaque rendez-vous a débouché sur des soumissions et 80% de ces dernières ont donné lieu à des contrats.

Le succès répété de l’opération a démontré la pertinence de la stratégie. Nous avons donc inversé la règle du 80/20 stipulant que seules 20 démarches sur 100 portent fruits. Nous avons obtenu un taux de réponses de 80% plutôt que de 20% parce que nous avons comblé le véritable besoin de tout lecteur : la matière, de façon à ne pas perdre son temps avec des textes amuse-gueules frustrants.

Les gens veulent savoir et il suffit de les intéresser avec suffisamment de matière pour les motiver à l’achat. Certes, les mots font peur et une image vaut mille mots en publicité mais cette dernière ne comble pas les libres-penseurs avides d’expériences littéraires. Voilà pourquoi nous pouvons nous permettre d’offrir des résumés complets sans pour autant atténuer nos chances de les motiver à l’achat de l’ouvrage.

Un deuxième outil marketing : le communiqué de presse

Le libraire éditeur émettra un communiqué destiné à la presse pour chaque manuscrit déposé. Ce communiqué d’un feuillet introduira la presse au résumé joint à l’envoi. Cet outil marketing ne visera pas uniquement les chroniqueurs littéraires mais aussi et selon le cas, les journalistes concernés par le sujet traité ou un aspect abordé. Ces communiqués se retrouveront également sur le site Internet pour le bénéfice des lecteurs. Nous adresserons aussi le résumé et le communiqué à des lecteurs potentiels à l’aide de différentes listes d’envois postaux et Internet approuvées par l’auteur, libre d’y ajouter ses propres contacts personnels et/ou professionnels. Le résumé et le communiqué devront être produits dans un délai de trente jours suivant le dépôt du manuscrit.

Un troisième outil marketing : le lancement en librairie, sur Internet, en région

Le dépôt de chaque manuscrit donnera lieu à un événement spécial annoncé dans le communiqué de presse. En effet, le libraire éditeur organisera une rencontre spéciale où l’auteur présentera lui-même son ouvrage aux lecteurs intéressés. La rencontre se tiendra à la librairie-café, via Internet ou en région. La rencontre suivra d’une dizaine de jours l’envoi du résumé et du communiqué.

Un quatrième outil marketing : le référencement et le partenariat Internet

Ni le libraire éditeur ni l’auteur ne doivent rêver d’une couverture de presse idéale puisque cette dernière est déjà amplement débordée par les communications des éditeurs traditionnels. Le libraire éditeur entend combler ce déficit de l’attention de la presse, donc de lecteurs, par différents moyens :

  • Le référencement Internet : notre site sera conçu pour faciliter au maximum le repérage de votre œuvre par certains des moteurs de recherche les plus puissants (Netscape, Explorer, Google et autres), qu’il s’agisse d’une recherche par titre, par sujet, par auteurs cités ou par personnages. À titre d’exemple, l’internaute effectuant une recherche sur le sujet que vous traitez se verra référer à votre ouvrage sur notre site. Nous visons le maximum de référencement Internet. Ce référencement s’applique aussi à la recherche à l’intérieur de notre site et de ce dernier à d’autres sites susceptibles d’apporter des compléments utiles à nos visiteurs.
  • Le partenariat avec des sites Internet thématiques : le libraire éditeur envisage le partenariat occasionnel avec des sites Internet spécialisés en différentes thématiques. À titre d’exemple, un partenariat est envisageable entre un site Internet spécialisé en psychologie et nos auteurs abordant ce sujet. Le site spécialisé place une fenêtre référant ses visiteurs à notre site et nous faisons de même pour référer nos visiteurs au site spécialisé. Une promotion spéciale commune peut être l’objet de ce partenariat. Un tel partenariat est également possible avec des médias électroniques et imprimés ayant un site Internet.
  • Le partenariat avec des auteurs connus : le LIBRAIRE ÉDITEUR tentera d’intéresser des auteurs connus à partager leur expertise avec nos auteurs et nos visiteurs intéressés par l’écriture. En pratique, nous inviterons des auteurs renommés à offrir sur notre site des conseils sur l’écriture dans une section réservée à cette fin. En échange, nous offrirons à ces auteurs de promouvoir leurs œuvres sur notre site en référant les intéressés aux sites de leurs éditeurs. (Voir : Un cinquième outil marketing : une section réservée à l’aide aux auteurs).
  • Le partenariat de forums publics : nous tiendrons un espace-forum sur tout sujet brûlant d’actualité. Nos auteurs et leurs lecteurs pourront exprimer leurs points de vue sur des sujets d’intérêt public. Nous espérons tenir ces forums en partenariat avec les acteurs de l’actualité et les médias. Dans le cas où l’actualité mettrait en vedette un livre controversé, nous proposerons à l’éditeur et à l’auteur de publier rapidement la version numérique et de tenir un forum spécial.
  • Le partenariat de coédition : le LIBRAIRE ÉDITEUR encourage ses auteurs à amorcer ou à poursuivre leurs démarches auprès des éditeurs traditionnels. D’une part, le LIBRAIRE ÉDITEUR assistera les auteurs dans cette démarche en les aidant à cibler les éditeurs potentiellement intéressés par leurs œuvres. D’autre part, le LIBRAIRE ÉDITEUR offrira à tous les éditeurs traditionnels la possibilité de consulter gratuitement et librement tous les manuscrits offerts sur le site grâce à un mot de passe spécial. Advenant l’intérêt d’un éditeur traditionnel pour un manuscrit offert sur notre site, nous lui présenterons notre programme de libre partenariat de coédition par lequel nous nous engageons à offrir à l’éditeur traditionnel une vitrine promotionnelle sur notre site pour la présentation du « nouveau » livre sous le thème “Un de nos auteurs édités par (Nom de la maison d’édition) !”. En échange, le LIBRAIRE ÉDITEUR demandera l’exclusivité de la vente de la version numérique du livre selon des modalités de partage des profits à convenir. Enfin, le LIBRAIRE ÉDITEUR proposera à tous les éditeurs traditionnels la possibilité d’offrir tous leurs titres en version numérique sur son site. À moyen terme, le LIBRAIRE ÉDITEUR vise à devenir l’éditeur québécois spécialisé dans l’édition numérique.

Le partenariat avec les éditeurs traditionnels (papier) et les éditeurs de versions numériques: le LIBRAIRE ÉDITEUR tiendra en permanence sur son site Internet un Salon du Livre où les éditeurs traditionnels (papier) et les éditeurs de versions numériques pourront offrir leurs services aux auteurs et annoncer leurs catalogues de titres avec des liens directs à leurs sites Internet pour les acheteurs intéressés. En échange, le LIBRAIRE ÉDITEUR proposera aux éditeurs traditionnels de lui acheminer les manuscrits qu’ils n’ont pas retenus pour publication ou à nous en référer les auteurs. Pour encourager la fréquentation de ce Salon du Livre virtuel, chaque internaute recevra un billet de participation au tirage hebdomadaire d’une œuvre lors de chaque visite.

Le référencement et les partenariats Internet visent essentiellement à alimenter une fréquentation élevée et soutenue de notre site Internet, ce qui multiplie la visibilité de nos auteurs et de leurs œuvres. Le LIBRAIRE ÉDITEUR considère le partenariat comme le principal moyen d’accéder à la notoriété.

Un cinquième outil marketing : un forum privé pour les auteurs, une section «Aide aux auteurs» et une section «Services d’écriture».

Visant à développer l’achalandage de son site Internet par les auteurs, le LIBRAIRE ÉDITEUR réservera aux auteurs un forum privé pour échanger entre eux sur leur passion de l’écriture et de la lecture. Nous offrirons aussi une section nommée “Aide aux auteurs” avec les choix suivants :

  • Conseils pour l’écriture : des conseils d’auteurs connus au sujet de l’écriture dans les différents styles littéraires. L’espace sera aussi ouvert à tous ceux et celles habilités à conseiller les auteurs au sujet de l’écriture sous différentes rubriques (grammaire, stylistique, syntaxe, …, ciblage des lecteurs, choix du sujet, titrage et sous-titrage.
  • Conseils pour la mise en page : des conseils utiles sur la mise en page d’un livre, versions papier et numérique. Logiciel gratuit de mise en forme du texte en format PDF.
  • Aide financière : toutes les informations utiles sur les programmes d’aide financière préparés à l’intention des auteurs par les gouvernements et certaines fondations.
  • Recherche d’un éditeur : toutes les informations utiles pour séduire un éditeur traditionnel (livre papier) avec son manuscrit.
  • La section « Services d’écriture » comptera les choix suivants :
  • Service de diagnostiques littéraires : analyse de manuscrits, de travaux de tous les styles littéraires et de documents techniques. Toutes personnes habilitées à poser un diagnostique littéraire spécifique pourra inscrire gratuitement son offre de services.
  • Comité de lecture : appréciation de manuscrit. Toutes personnes intéressées à faire partie d’un comité de lecture pourront s’inscrire sur la liste du style littéraire ou du sujet de leur choix et chaque auteur pourra se constituer un comité de lecture à partir de cette liste. Services gratuits pour les lecteurs et les auteurs.
  • Services de rédaction : histoire de votre vie, de votre entreprise, d’un événement, … Ouvert gratuitement à tous les auteurs souhaitant offrir leurs services de rédaction.
  • Services de traduction : du français à l’anglais et vice-versa, du français à l’espagnol et vice-versa, etc. Ouvert gratuitement à tous les traducteurs désireux de faire connaître leurs services.

Un sixième outil marketing : une section réservée aux suggestions d’écriture

Avec le même souci d’achalandage de son site Internet, le LIBRAIRE ÉDITEUR accumulera les suggestions de sujets et de projets d’écriture adressées par le public aux auteurs, et ce, dans une section spéciale baptisée “Suggestions aux auteurs. Je veux lire…”.

Un septième outil marketing : une section réservée au palmarès des œuvres

Encore et toujours dans un but d’achalandage de son site Internet, le LIBRAIRE ÉDITEUR invitera les lecteurs des livres offerts sur son site à inscrire les oeuvres qu’ils ont lues dans un palmarès tout en accordant à chacune une cote d’appréciation sur une échelle de points de 1 à 5 étoiles. Le LIBRAIRE ÉDITEUR utilisera ce palmarès en vitrine sur son site, dans son catalogue et dans ses autres activités marketing.

Un huitième outil marketing : formation et animation d’une communauté de lecteurs

Les lecteurs d’un manuscrit seront invités à former un groupe d’échanges autour de son auteur en prévision d’une future rencontre organisée par le LIBRAIRE ÉDITEUR à la librairie-café et sur le site Internet. L’invitation sera lancée à chaque lecteur lors de l’achat de chaque livre. Nous encouragerons aussi une communication directe entre l’auteur et ses lecteurs, un avantage propre à l’Internet. Nous attribuerons à chaque auteur une page personnelle pour dédicacer ses livres et répondre aux commentaires et aux critiques des lecteurs. Les pages personnelles seront accessibles à l’ensemble des visiteurs du site Internet. À titre d’animateur de cette communauté de lecteurs, le LIBRAIRE ÉDITEUR acceptera uniquement les critiques constructives, qu’elles soient positives ou négatives.

Un neuvième outil marketing : le club des grands lecteurs

Pour encourager à la hausse le nombre de livres achetés par chaque lecteur, le LIBRAIRE ÉDITEUR formera le Club des Grands Lecteurs avec tout client de cinq livres (papier et/ou numérique) et plus. Les membres du club seront invités à plébisciter les œuvres qu’ils apprécient. À chaque mois, la critique d’une œuvre par un membre du Club sera mise en vedette sur la page d’accueil du site. En retour, le LIBRAIRE ÉDITEUR offrira à chaque nouveau membre du Club des Grands Lecteurs un rabais à vie à l’achat de toutes les œuvres. À chaque année, les membres du Club des Grands Lecteurs remettront un prix littéraire à une œuvre de leur choix suivant différents critères, prix financé par le LIBRAIRE ÉDITEUR et ses partenaires.

Un dixième outil marketing :  la page d’accueil de notre site Internet

La page d’accueil de tout site Internet constitue un outil marketing de grande importance car c’est elle qui motive ou démotive les visiteurs. Le LIBRAIRE ÉDITEUR en confiera la préparation à des professionnels suivant les options suivantes :

  • LIVRES : Catalogue des titres & Accès aux résumés : Recherche par sujet, Recherche par collection, Recherche par auteur. Livres mis en ligne cette semaine. Coup de cœur du Grand Lecteur du mois. Palmarès des livres : Cotez vos lectures. Palmarès général. Palmarès par collection. À paraître : Liste des ententes intervenues avec les auteurs. Livres gratuits : Offres de nos auteurs, Livres du domaine public. Livres usagers : Notre politique. Inscrire et vendre un livre. Catalogue des titres. Livres scolaires usagers : Secondaire. Collégial. Universitaire. Autres. Livres du domaine public : Notre politique. Catalogue des titres. Vos suggestions. Un de nos auteurs édités par… ! : Liste de nos auteurs ayant trouvé un éditeur traditionnel et présentation du livre. Livres auto-édités par leurs auteurs : Catalogue des titres & Accès aux résumés. Livres en édition à compte d’auteur : Catalogue des titres & Accès aux résumés. Travaux étudiants : Catalogue des titres & Accès aux résumés, Collections : secondaire, collégiale, universitaire. Livres pédagogiques : Catalogue des titres & Accès aux résumés. Collections : élémentaire, secondaire, collégiale, universitaire, autres. Livres jeunesse : Catalogue des titres & Accès aux résumés. Commander un livre : Papier. Numérique. Paiement.
  • LECTEURS : Salon des lecteurs : Écrivez à vos auteurs. Forum. Agenda des rencontres auteurs-lecteurs : Recherche par titre. Recherche par auteur. Le Club des Grands Lecteurs: Notre politique. Devenir membre. Forum. Liste des membres. Suggestions d’écriture aux auteurs : Sujets, Collections. Comités de lecture : Inscrivez-vous. Liste des comités de lecture en activité. Agenda des lancements : Recherche par titre. Recherche par auteur.  
  • ENVOYEZ VOTRE MANUSCRIT : Politique éditoriale. Comment procéder. Entente contractuelle. Droit d’auteur. Mise en page. Mise en vente. Version papier. Version numérique. Programme de mise en marché. Nos obligations. Vos obligations. Le numéro ISBN. Le dépôt légal. La correction. Nos garanties. Les avantages. Paiement des redevances.
  • FORUM PUBLIC : Actualité : débats publics. Courrier des lecteurs.
  • SALONS PRIVÉS : Salon des Auteurs : Conseils pour l’écriture. Conseils pour la mise en page. Aide financière. Associations & Fondations. Recherche d’un éditeur. Forum. Page personnelle avec vos lecteurs. Page personnelle de vos ventes. Salon des Éditeurs : Les nouveautés. Le banc d’essai numérique pour l’édition papier. Nouvelle de l’édition numérique. Forum. Devenir partenaire du LIBRAIRE ÉDITEUR Salon des Médias : Nos communiqués. Les nouveautés. Critiques littéraires à lire cette semaine dans les médias. Forum. Devenir partenaire du LIBRAIRE ÉDITEUR Salon des Bibliothécaires : Nouveautés. Consultation en ligne de nos titres par vos abonnés. Achat de livres numériques. Achat de livres papier. Forum. Devenir partenaire du LIBRAIRE ÉDITEUR Salon des Libraires : Nouveautés. Consultation en ligne de nos titres. Achat de livres numériques. Achat de livres papier. Forum. Devenir partenaire du LIBRAIRE ÉDITEUR Salon des Titulaires de Droits d’auteur : Livre papier. Livre numérique. Droit d’auteur international. Forum.
  • SALON DU LIVRE : Liste des exposants. L’édition de e-livre. Kiosques des éditeurs de livres numériques : Liste des éditeurs. Titres & Collections. Liens avec les sites des éditeurs. Kiosques des éditeurs de livres papier : Liste des éditeurs. Titres & Collections. Liens avec les sites des éditeurs. Kiosques des revues littéraires : Liste et présentation des publications présentes. À la une. Abonnement. Liens avec les sites des publications présentes. Kiosques des médias : Liste des médias présents. À la une littéraire. Abonnement. Liens avec les sites des médias présents. Recherche par sujet, par collection, par auteur. Forum. Commander un livre. Tirage hebdomadaire : Livre de la semaine. Inscrivez-vous. Gagnant du dernier tirage.  
  • SERVICES D’AUTEURS ET DE PROFESSIONNELS DE L’ÉCRITURE : Service de diagnostiques littéraires : Professionnels de l’écriture. D’auteur à auteur. Services de correction : Professionnels de l’écriture. D’auteur à auteur. Logiciels de correction. Services d’écriture : Biographie : Vie, Famille, Entreprise. Immortaliser un événement. Bilan de vos connaissances personnelles. Bilan de vos connaissances professionnelles. Services de rédaction : Communiqués et pochettes de presse. Dépliants & Brochures. Rapports annuels. Adresses & Discours publics. Cartes d’invitation. Autres. Services de traduction : Recherche par langue. Recherche par spécialité.
  • LE LIBRAIRE ÉDITEUR : Accueil & Nouvelles du LIBRAIRE ÉDITEUR : Introduction au LIBRAIRE ÉDITEUR Historique. En développement. Archives du site : Recherche par sujet. Recherche par collection. Recherche par auteur). Notre librairie-café. Liste de tous nos services. Notre mission et nos politiques : Prix. Données personnelles. Droit d’auteur. Service après vente.
  • RECHERCHE GÉNÉRALE (Outil de recherche dans tout le site) : Recherche par sujet, par collection, par auteur. Autres sites à consulter.

Politique de modération

Le LIBRAIRE ÉDITEUR se réserve le droit de supprimer sans avis préalable tout message contrevenant aux lois en vigueur et aux bonnes mœurs. L’auteur d’un tel message dans l’une ou l’autre des sections du site se verra interdire définitivement l’accès à notre site par suppression de son mot de passe. À LIRE

Politique de correspondance volontaire

Le LIBRAIRE ÉDITEUR s’engage à adresser par courrier uniquement les informations sollicitées.

Le marketing du LIBRAIRE ÉDITEUR

Le LIBRAIRE ÉDITEUR ne ménagera pas son propre marketing, celui utile à la fréquentation de la librairie-café et de son site Internet et à la diffusion de son catalogue. La priorité sera donnée au référencement Internet, à la communication de presse et au marketing direct (envois postaux) tout au long de l’année, et ce, autant dans la région du siège social que dans les autres régions. La publicité dans les médias suivra, au besoin et dans la mesure de nos moyens. Notre marketing visera principalement à motiver les auteurs à déposer leurs manuscrits chez nous et à motiver les lecteurs potentiels à l’achat de ces manuscrits. 

L’avantage pour l’auteur de conserver son droit d’auteur

Tout dépôt de manuscrit au libraire éditeur n’empêche en rien son auteur d’amorcer ou de poursuivre ses démarches auprès des éditeurs du marché régulier du livre. Le libraire éditeur pourra même venir gratuitement en aide aux auteurs désireux d’entreprendre ou de réorienter leur recherche d’un éditeur. Aussi, le libraire éditeur s’engage à retirer le manuscrit de ses tablettes advenant que son auteur se trouve un éditeur du marché régulier puisque l’auteur demeure propriétaire de ses droits d’auteur. C’est donc dire que le dépôt du manuscrit au libraire éditeur ne nuira pas à la démarche de l’auteur auprès des éditeurs du marché régulier. Au contraire, nous croyons que le nombre de copies vendues par le libraire éditeur sera un argument de poids pour intéresser les éditeurs du marché régulier. Autrement dit, la vente de copies de l’ouvrage par le libraire éditeur peut être qualifiée de « Pré-vente d’édition manuscrite ». Évidemment, si l’auteur ne trouve pas d’éditeur, on abandonne le terme « pré-vente » au profit de « En vente chez le LIBRAIRE ÉDITEUR ».

Outils de mise en marché de nos auteurs auprès des éditeurs traditionnels

Courriel mensuel des nouveautés pour les éditeurs : Il est fort probable que les éditeurs du marché traditionnel doutent de leurs décisions si un manuscrit dont ils ont refusé la publication connaît un certain succès de vente chez nous. Tout auteur aura donc avantage à informer les éditeurs du succès de vente de son ouvrage chez le LIBRAIRE ÉDITEUR pour inciter l’un d’eux à revenir sur sa décision. Dans ce cas, nous réagirons à la bonne nouvelle en exprimant au nouvel éditeur le souhait d’être l’un des points de vente du livre. Et quoique les éditeurs soient débordés de nouveaux manuscrits, nous croyons que certains d’entre eux nous visiteront pour jeter un œil à nos succès de vente. Nous adresserons aux éditeurs traditionnels un courrier mensuel annonçant nos nouveautés pour éveiller et maintenir leur intérêt face à nos auteurs. L’éditeur traditionnel y trouvera en annexe toutes les coordonnées nécessaires pour rejoindre directement tout auteur dont le manuscrit a capté leur attention. Ce courrier sera accessible aux éditeurs traditionnels à la seule condition de remplir une fiche d’abonnement gratuite disponible sur notre site Internet dans la section privée que nous leur réserverons.

  • Le banc d’essai numérique : Cette section comprendra aussi les informations utiles pour profiter du banc d’essai numérique du LIBRAIRE ÉDITEUR. Nous offrirons aux éditeurs la possibilité d’expérimenter gratuitement sur notre site la vente de leurs livres en version numérique selon des modalités à convenir pour le partage des profits.
  • Nouvelles de l’édition numérique : Définitivement, le LIBRAIRE ÉDITEUR s’engage dans la promotion de la vente de e-livres au Québec en offrant aux éditeurs traditionnels toutes les informations utiles pour mieux comprendre ce marché d’avenir. Définitivement, le LIBRAIRE ÉDITEUR s’engage dans la promotion de la vente de e-livres au Québec en offrant aux éditeurs traditionnels toutes les informations utiles pour mieux comprendre ce marché d’avenir.

Une section réservée aux livres papier publiés en auto-édition et à compte d’auteur

Enfin, le LIBRAIRE ÉDITEUR s’engage à accepter tous les livres papier (les livres numériques sont exclus) des auteurs qui s’éditent eux-mêmes (auto-édition) ou édités à compte d’auteur, et ce, en offrant à l’auteur la possibilité d’annoncer son livre pour un frais fixe de 25.00$ par année donnant droit à une page personnelle d’auteur.

Une section réservée aux livres du domaine public ou libres de droit d’auteur

Au Canada, une œuvre est libérée de tout droit d’auteur 50 ans après la mort de l’auteur. Ainsi, les livres édités avant 1952 (ce document de travail est écrit en 2002) peuvent être réédités libres de tout droit d’auteur. Nous réserverons donc une section aux livres usagers publiés il y a cinquante ans. Il sera possible de se procurer ces livres à notre librairie-café, sur notre site et par la poste. De plus, nous envisageons la réédition de certains de ces livres en vue de les offrir en version numérique à prix économiques. Nous nous intéressons à ces ouvrages parce que leurs auteurs ont été soustraits de l’influence de la modernisation des années 60 et suivantes. Certains de ces ouvrages font état de valeurs et/ou de connaissances classiques malheureusement et trop souvent mises à l’écart après les années 60. Nous ne recherchons pas nécessairement des livres rares ou de collection mais des ouvrages à prix réguliers et compétitifs aux prix du marché du livre usager. On trouve un site québécois consacré à l’édition d’œuvres du domaine public mais uniquement dans le but d’un usage personnel (non commercial).

Une section pour la vente de livres usagers via notre site Internet

Le LIBRAIRE ÉDITEUR offrira aux lecteurs la possibilité de mettre en vente leurs livres usagers dans une section spécialement réservée à cette fin sur son site Internet. Le lecteur inscrira lui-même chacun des livres qu’il souhaite vendre et sera tout à fait libre d’en déterminer le prix, contrairement aux librairies de livres usagers qui achètent en général les livres usagers au poids pour en déterminer eux-même le prix. Le lecteur pourra même télécharger sur notre site la couverture de l’ouvrage et un bref résumé.

Le LIBRAIRE ÉDITEUR exigera 50 cents pour l’annonce de chaque livre et une commission de 20% sur le prix de vente. Le LIBRAIRE ÉDITEUR conservera la moitié de cette commission et versera l’autre moitié à l’auteur en droit d’auteur, une innovation majeure sur le marché du livre usager. En effet, si l’acheteur d’un livre neuf paie automatiquement le droit d’auteur à même le prix de vente, généralement entre 10% et 12%, il n’en est rien lors de la revente du livre sur le marché de l’usager (Voir : Les chroniques de Sibérie, cliquez sur l’article intitulé Amazon bouquiniste, éditeurs et auteurs en colère. Le LIBRAIRE ÉDITEUR corrigera cette situation en versant à l’auteur (ou autre titulaire du droit d’auteur) 10% du prix de vente de chaque livre usager transigé sur son site.

Cette politique sensibilisera les lecteurs à la question du droit d’auteur sur le marché du livre usager et les incitera à offrir leurs livres usagers sur notre site, plus rentable pour l’auteur. Une partie de cette section sera consacrée aux livres scolaires.

L’offre la plus exhaustive avec un service courtois et intelligent

Le LIBRAIRE ÉDITEUR vise l’offre la plus exhaustive possible pour satisfaire le maximum de lecteurs de différentes niches de marché. Ainsi, c’est en furetant dans les sections Édition manuscrite, Livres gratuits, Édition du domaine public, Édition À compte d’auteur & Auto-Édition, Livres usagers, Aide aux auteurs, Banc d’essai numérique, …, ou en dégustant un bon café, en librairie ou chez lui, que le lecteur intéressé par votre ouvrage attendra sa copie (15 à 20 minutes en librairie, 1 à 2 minutes par courrier électronique). Ainsi, notre dernier engagement et non le moindre, est d’offrir aux auteurs et aux lecteurs un service courtois et intelligent.

La librairie-café

La plupart des éditeurs en ligne sont uniquement accessibles par leurs sites Internet. Le LIBRAIRE ÉDITEUR jumèle son site Internet à une librairie-café où le lecteur trouvera un exemplaire papier de chaque titre édité. Des postes informatiques seront aussi disponibles pour naviguer sur notre site. Tout notre personnel d’édition sera sur place.

La consultation des livres par les lecteurs potentiels

Les lecteurs aiment bouquiner en librairie. C’est pourquoi nous tenons mordicus à avoir pignon sur rue avec une librairie-café dans une région où le bassin de lecteurs cibles est le plus concentré. Cependant, si l’expérience française se confirme, à savoir que les versions papier représentent 15% des ventes et les versions numériques 85%, il faut aussi offrir aux internautes la possibilité de bouquiner en ligne sur notre site.

Au départ, nous offrirons à l’internaute la possibilité de parcourir notre catalogue de manuscrits et d’accéder au résumé de l’œuvre dont le titre a attiré son attention. Mais cette consultation ne sera pas suffisante pour assouvir complètement le besoin de bouquiner. Nous voulons donc aller plus loin en permettant à l’internaute de parcourir gratuitement l’ouvrage dont le résumé a retenu son attention. Cette consultation procure à l’auteur l’occasion de communiquer via son œuvre avec un lecteur potentiel, comme cela se passe en librairie. Cette procédure respecte en tous points le processus de motivation à l’achat décortiqué en trois étapes : attirer l’attention (titre de l’œuvre), retenir l’attention (résumé de l’œuvre), communiquer (lecture partielle de l’œuvre).

Évidemment, nous devons limiter cette consultation en ligne des livres, tout comme le conseiller en librairie informera son client que les livres sont pour vendre et non pas pour être lus sur place. Nous prévoyons donc limiter cette libre consultation à 10% de l’œuvre, accessible avec un mot de passe personnel attribué par le LIBRAIRE ÉDITEUR, un pourcentage amplement long pour motiver quiconque à l’achat. Une fois un ouvrage consulté, l’internaute ne pourra pas y revenir une seconde fois parce que son mot de passe sera valide uniquement pour une seule consultation de chaque ouvrage. Cependant et dans la mesure du possible, nous tenterons de donner libre accès à la table des matières, à la bibliographie et à l’index de chaque œuvre sans aucune restriction de temps.

Nous n’obligerons pas tous les auteurs à soumettre leurs œuvres à cette libre consultation. L’auteur pourra choisir de limiter la consultation de son œuvre à l’introduction, au premier chapitre ou à une sélection de passages de son choix. Qu’importe le choix de l’auteur, nous l’inciterons à offrir 10% de son œuvre en libre consultation.

Cette consultation terminée, l’internaute sera automatiquement soumis à une offre d’achat de l’œuvre. S’il ne procède pas à cet achat, il reviendra automatiquement au catalogue pour prendre connaissance d’autres titres et, s’il le souhaite, lire un autre résumé et, de là, s’adonner à une nouvelle consultation.

La libre consultation de la version numérique    de nos ouvrages en bibliothèque publique

Nous espérons fortement convaincre nos auteurs d’offrir aux bibliothèques publiques du Québec la consultation gratuite de leurs livres en version numérique via notre site Internet. Ainsi, le LIBRAIRE ÉDITEUR deviendrait en quelque sorte une extension virtuelle des bibliothèques publiques. Le LIBRAIRE ÉDITEUR incitera aussi les bibliothèques publiques à encourager les nouveaux auteurs québécois en achetant les versions papier les plus consultées en ligne. À chaque vente, nous guiderons l’auteur dans l’enregistrement de son œuvre à la Commission du droit de prêt public et ainsi permettre à nos auteurs de profiter du programme de paiement aux auteurs pour la présence de leurs livres en bibliothèque. Ce paiement se veut une redevance en droit d’auteur fondée sur le fait qu’un livre acheté par une bibliothèque est consulté par de nombreuses personnes sans que l’auteur touche son droit d’auteur à chaque lecture. Seuls les livres en version papier sont admissibles à ce programme.

Et que dire de l’utilisation de nos livres par les institutions scolaires

L’usage de livres par les institutions scolaires prive aussi les auteurs de redevances en droit d’auteur : un livre peut être consulté et photocopié pour le bénéfice de milliers d’étudiants. Nos auteurs pourront inscrire uniquement la version papier de leurs œuvres au programme de retour des droits suite à l’usage par les institutions scolaires administré par l’organisme Copibec. Le programme compense les auteurs avec un budget annuel de 1,050,000$

Le Libraire Éditeur : un concept élaboré par un auteur et une lectrice pour les auteurs et les lecteurs

Le concept de base du Libraire Éditeur a été élaboré par un auteur et son assistante, et ce, sans aucune connaissance approfondie du marché de l’édition numérique et traditionnelle. Ce n’est qu’après avoir suffisamment précisé notre concept que nous avons réalisé une étude de marché. Notre concept est donc principalement axé sur l’intérêt de l’auteur avant tout. Voilà sans doute pourquoi ce concept est à l’origine d’une offre plus ouverte, plus généreuse et moins contraignante que les autres offres semblables. Notre offre colle aussi davantage à la réalité de l’auteur et à celle des lecteurs qu’aux impératifs éditoriaux et commerciaux de l’édition sans pour autant en ménager l’efficacité marketing, d’où la probabilité de profitabilité du projet pour les auteurs et les lecteurs.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Pour tout savoir sur le monde du livre et ses coulisses – Guide pratique et critique

Le monde québécois du livre et ses coulisses, guide pratique et critique, Serge-André Guay, Fondation littéraire Fleur de Lys. Cliquez sur la couverture ci-dessus pour en savoir plus.

Bienvenue

Soucieuse de bien informer ses auteurs, la Fondation littéraire Fleur de Lys met à leur disposition ce Centre d'information sur l'édition en ligne, le nouveau monde du livre, l'édition électronique, l'impression à la demande, le livre numérique, la vente de livres en ligne, la place du livre sur Internet, le papier électronique, le livre numérique,.... Ce site est rattaché à celui de la Fondation littéraire Fleur de Lys.

%d blogueurs aiment ce contenu :